360° panorama by Zaellig.
Click the image to open the interactive version.

Légende du Phare du Paon : Jusqu’en 1944, les derniers gardiens étaient des femmes, la mère puis la fille, qui habitaient la demeure située au pied du phare. Selon la légende, Mériadek, comte de Goëllo, avait deux fils : Gwil et Isselbert. Pour recueillir les biens de leur père, ils décident de le tuer. Celui-ci tente de s’enfuir dès qu’il a vent du complot. Les deux fils rattrapent leur père au Paon et l’assassinent. Mais en précipitant le cadavre à la mer, ils sont transformés en rochers, le sang de leur père donnant sa couleur au granit. Ainsi naît le gouffre du Paon.Les jeunes Bréhatines venaient autrefois là et lançaient une pierre dans le gouffre. Si la pierre tombait directement, elles se mariaient dans l’année, sinon elles devaient attendre autant d’années que de rebonds.

One Comment

  1. Roger DAUTAIS says:

    Je connaissais ce lieu pour y avoir pratiqué le land art, mais pas la légende. Si j’y retourne, jene regarderai plus ce rocher de la même façon !